Communiqué de presse de Changer Louviers

Le bien-être des animaux du cirque Seneca n’est pas respecté. Nous demandons au maire de faire appliquer les obligations légales.

Depuis plusieurs jours, un cirque s’est installé sur la place du champ de ville à Louviers. Alertés par les associations de défense des animaux, des membres de Changer Louviers sont allés constater la situation sur place.
Nous avons, comme nous l’appréhendions, découvert des animaux sauvages et domestiques (autruches, kangourous, chameaux, poney, ânes, yacks…) placés dans des conditions de vie qui nous semblent contraires à leurs besoins élémentaires. En effet, nous n’avons constaté aucune présence d’herbe, de paille, sable ou sciure sous les pattes de tous ces animaux contraints de dormir à même le goudron, en contradiction avec les obligations réglementaires de l’article 27 de l’arrêté du 18 mars 2011.

Nathalie Van Hoorne, militante écologiste membre de Changer Louviers décrit : « Un kangourou hagard, cherchant quoi faire sur ce béton au milieu d’autres animaux qu’il ne croiserait probablement jamais dans son milieu naturel, des vaches, des autruches, des chameaux couchés (rangés) sur des places de parking comme de vulgaires voitures. « 

Philippe Brun, tête de liste de Changer Louviers, et Alexis Fraisse, conseiller municipal écologiste, demandent au maire de Louviers de faire usage de son pouvoir de police générale pour obliger le cirque Seneca à respecter, au minimum, la réglementation en vigueur sur le bien-être des animaux dans les cirques.

Si rien n’est fait, nous alerterons également le préfet de l’Eure, compétent en matière de police des cirques, afin que toutes les mesures utiles soient prises pour que le respect de la réglementation en vigueur soit assuré.

Au-delà du simple aspect réglementaire, nous devons nous poser des questions morales sur le bien-être animal et l’exploitation des animaux dans les cirques. Nous donnons rendez-vous à tous les citoyens conscients sur la place du Champ de Ville le samedi 9 novembre à 10h30 pour protester contre cet esclavage animal qui n’a plus lieu d’être au XXIème siècle

4 thoughts to “Le bien-être des animaux du cirque Seneca n’est pas respecté !

  • canu

    il vaut encore mieux qu’ils les pattes sur le bitumes que dans la gadoue comme ces le cas dans certains endroits

    Répondre
  • LAMBILLOTTE

    Le respect, c’est pour tous les êtres vivants habitants sur cette terre.

    Répondre
  • Heudebourg

    Monsieur le maire de louviers n’est pas du tout engagé pour le bien être anima
    l il y a certainement d’autres endroits avec de l’herbe à louviers pour que les cirques s’installent le mieux serait d’interdire la venue de cirque avec animaux sur la ville comme d’autres maires de France l’ont déjà fait, je suis pour ma part écoeuré de voir que l’on traité les animaux ainsi et très peiné de voir que les politiques ne font rien pour les animaux en général.

    Répondre
  • GUENGANT

    Bonsoir. Je suis outrée quand je vois les animaux de cirque traités de la sorte. Sur du béton, sans paille. Une vie de misère. Je soutiens les personnes qui protestent contre cette situation honteuse.

    Armelle GUENGANT.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *